Qui sont les acheteurs de logements à Paris ?

3 Mar 2017

À Paris, l’augmentation importante des prix dans l’immobilier a modifié légèrement le profil type de l’acheteur. En effet, de moins en moins de familles modestes parviennent à devenir propriétaires – alors même que les cadres ou dirigeants d’entreprises sont les plus nombreux à acheter des appartements à Paris.

Les cadres et dirigeants d’entreprises, principaux acheteurs à Paris

Dans la ville de Paris, plus de 6 nouveaux propriétaires sur 10 ont le statut de cadre ou dirigeant d’entreprise. En 10 ans, la part de cette catégorie socio-professionnelle au sein des acheteurs a augmenté de 15 points. Naturellement, cette tendance n’est pas sans conséquence pour les ouvriers et employés, qui sont de moins en moins nombreux à pouvoir se permettre d’acheter un appartement à Paris. De même, si 29 % des acquéreurs faisaient partie de la catégorie des professions intermédiaires en 2005, ils n’étaient plus que 21 % en 2015.

Face à la hausse des prix, difficile de devenir propriétaire à Paris

Fin 2005, le prix au mètre carré à Paris était – en moyenne – de 5 200 euros. 10 ans plus tard, à la fin de 2015, il est passé à près de 8 000 euros. Ainsi, face à cette flambée des tarifs, les plus modestes – et même les familles moyennement aisées – parviennent de plus en plus difficilement à obtenir le statut de propriétaire à Paris. Puisque la hausse des prix dans l’immobilier va se poursuivre en 2017, on imagine sans difficulté que les acquéreurs seront toujours de plus en plus aisés.

À noter que les évolutions sont semblables sur toute la région Île-de-France, même si elles sont moins marquées. En 10 ans, la part des nouveaux propriétaires-cadres ou chefs d’entreprises est passée de 34 à 44 % — tandis que celle des professions intermédiaires a diminué de 33 % à 28 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *