Proche de Paris : découvrez le marché immobilier dans les Yvelines

15 Fév 2016

Le département des Yvelines est le plus peuplé parmi tous ceux qui composent la région Île de France. On y compte un peu plus de 1,4 million d’habitants et il bénéficie de plusieurs attraits significatifs. Les communes situées à l’est se trouvent à proximité de la capitale (Versailles n’est qu’à 16 kilomètres) et l’activité économique y est soutenue dans certains secteurs. Les Yvelines se distinguent notamment par ses pôles d’activité à Poissy et Saint Germain en Laye, ainsi que par la concentration de starts-up réunies sur le Plateau de Saclay, la “Silicon Valley” à la Française.

Un marché de l’immobilier dans les Yvelines morose

Les prix des biens immobiliers sont en recul mais ils doivent continuer à baisser de manière générale pour attirer les investisseurs locatifs et notamment les primo accédants.

La valeur des appartements a diminué de 3% sur le premier trimestre 2015 et le nombre de transactions a chuté de 32% entre 2007 et 2015 dans ce département. Les biens immobiliers se négocient en moyenne entre 3 500 euros et 4 800 euros du mètre carré respectivement à Rambouillet et Saint Germain en Laye. Les meilleures affaires peuvent être réalisées à proche distance de Paris, notamment à Mantes la Jolie. Par ailleurs, les professionnels de l’immobilier déplorent une désaffection des acheteurs pour les biens commercialisés au delà de 300 000 euros.

Le point sur les évolutions du marché immobilier dans plusieurs communes des Yvelines

Les prix sont en net recul notamment dans le nord des Yvelines à Sartrouville où on enregistre une baisse significative de 21,1%. A Mantes la Jolie et au Port Marly, la valeur des appartements a chuté de 11,1% et 15%. Les prix ont également diminué de 10,3% à Guyancourt, pour atteindre 3 460 euros du mètre carré.

Une tendance à la baisse a également été enregistrée à l’ouest du département, à Elancourt (-18,4%), les appartements sont négociés en moyenne à 2 240 euros du mètre carré.

Quelques éclaircies ont toutefois été observées dans la grisaille du marché immobilier, à Montesson et Houilles où les prix ont augmenté de 5% et 6,3%. Le prix du mètre carré dans les Yvelines avoisinait 3 200 euros en 2010, et il a atteint 3 700 euros l’an passé, la poursuite de la baisse s’impose pour intéresser à nouveau les investisseurs locatifs.

La situation est plus contrastée concernant les loyers. Ils ont augmenté dans un certain nombre de communes dans le département de la Grande Couronne. Leur prix a par exemple bondi de 9,54% et 9,27% respectivement à Elancourt et Aubergenville. La location d’un appartement revient également plus cher de 9,34% aux Mureaux et de 6,88% à Maurepas. Le loyer mensuel a également progressé en un an à Les Essarts le Roi (+6,29%), Les Clayes sous Bois (7,46%) et à Houdan (7,78%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *